Freedom, 2ème phase

(actualisé le ) par Joël Auxenfans

Une fois les recherches menées (voir article précédent), les élèves ont eu à peindre une peinture en format entier. Ce pouvait être le développement d’une de leur recherche, améliorée ou croisée avec d’autres. Ce pouvait être une idée toute neuve, suite de la série d’images qu’ils avaient déjà fait naître les séances passées.

Il serait relativement incohérent que le cours sur la liberté prétende imposer un type de forme seule valable alors que ce qui apparaît dans les travaux d’élèves est une profusion de propositions, de sensibilités, de réponses à la musique de George Michael Freedom 90’.

Le cours d’arts plastique est à cet égard, eu égard à l’arraisonnement généralisé dans des systèmes de normes et d’évaluation contraignants, une école de tolérance et de jugement souverain, d’autorisation, au sens où chacun peut devenir, dans la responsabilité, auteur de son point de vue et de son action parmi les autres, contribution libre à un enrichissement mutuel libre.

Mots-clés