Un peu de vocabulaire pour l’Histoire Des Arts Vocabulaire et notions

(actualisé le ) par A. Coursière

VOCABULAIRE ET NOTIONS

Arts décoratifs : ensemble de disciplines visant à la production d’éléments propres à décorer, d’objets ayant une valeur esthétique (ébénisterie, céramique, orfèvrerie, etc.).
Synonyme : arts appliqués.

Art de propagande : mise de l’art au service d’un régime politique.

Beaux-Arts : nom donné à l’architecture, aux arts plastiques et graphiques (sculpture, peinture, gravure), parfois aussi à la musique et à la danse.

Commande : œuvre qui est demandée à l’artiste par un particulier, une entreprise ou un
État.

Contraste : opposition de deux choses, par exemple une couleur froide et la seconde chaude, dont l’une fait ressortir l’autre.

Couleurs primaires : trois couleurs fondamentales, ou génératrices, du spectre solaire, rouge, bleu, jaune.

Couleurs secondaires : le vert, le violet et l’orange sont issus des trois couleurs primaires, mélangées entre elles.

Critique d’art  : journaliste spécialisé dans les commentaires sur les œuvres d’art.

Cubisme : le cubisme est un mouvement artistique qui s’est développé de 1907 à 1914 à l’initiative des peintres Georges Braque et Pablo Picasso. Le terme cubisme provient de la description d’un tableau de Braque : « petits cubes ».

Fauvisme : né en 1904, disparu quatre ans plus tard sans constituer à proprement parler une école ni élaborer une doctrine, ce mouvement rassemble des artistes préoccupés par la création d’un nouveau langage pictural, essentiellement fondé sur la couleur.

Fresque : pratique antique de la peinture murale. Le mot « fresque » est employé par extension pour désigner toute peinture murale de grande dimension.

Impressionnisme : mouvement pictural français, né de l’association de quelques artistes (de 1874 à 1886). L’impressionnisme est notamment caractérisé par une tendance à noter les impressions fugitives à mobilité des phénomènes plutôt que l’aspect stable et conceptuel des choses.

Olympe : plus haute montagne de Grèce où se réunissaient les dieux grecs pour se divertir et
discuter.

Plan : dans un tableau, le peintre peut découper l’espace en plusieurs zones afin de guider le regard du spectateur. Sa composition comprend alors un premier, un second et un arrière plan.

Programme  : ensemble d’éléments définis par un commanditaire, sur lesquels l’artiste doit se baser pour réaliser son œuvre.

Registre : dans un tableau, le peintre peut découper l’espace en plusieurs zones horizontales superposées afin de signifier que les motifs représentés se situent dans la même œuvre, mais appartiennent à deux univers différents (par exemple, le monde divin et humain).

Représentation à l’échelle : une représentation est à l’échelle quand ses dimensions dans l’oeuvre et les dimensions réelles sont proportionnelles.

Symétrie : similitude des deux parties d’un espace, de part et d’autre d’un axe ou autour d’un centre.

Touche : manière personnelle de peindre ; couleur appliquée à chaque coup de pinceau.